2 milliard de nos pauvres francs pour le chef de l’opposition…un statut illusoire ?

Culture D-cryptage La réplique de Maïmouna Les Saillies du profane Politique Société

Où avons-nous copié le chef de l’opposition?
Un chef est supposé avoir des pouvoirs, quels seront les pouvoirs du chef de l’opposition sur l’opposition?
Quels seront les pouvoirs du chef de l’opposition sur la majorité?
Sommes-nous dans un système assez lisible pour dire que c’est cette personne qui remplacera le chef de l’État en cas d’alternance?
Quel est le besoin d’avoir un chef pour l’opposition?
Ce chef de l’opposition, à qui rendra t-il compte?

Autant de questions qui nécessitent autant de reponses qui pourront nous éclairer sur la nécessité de le doter de deux milliards de F.CFA supposés, de lui donner des pouvoirs, des droits et des devoirs politiques et institutionnels.

Si la classe politique sénégalaise était composée que de deux blocs compacts biens distincts, definis, clairs, identifiés. Il serait très facile de supposer que tel peut être le prochain chef de l’État donc qu’il soit nécessaire de lui donner les moyens d’être au coeur de pouvoir pour éviter le choc de la réalité du pouvoir. Mais cela n’est vraiment pas le cas.

La situation politique n’est ni lisible, ni visible dans la majorité comme dans l’opposition pour pouvoir prévoir ce qui se passera demain. Au États-unis, ils savent que Trump aura en face de lui, le candidat démocrate. En Angleterre, c’est entre conservateurs et travaillistes, le pouvoir passe de l’un à l’autre. Au Senegal!!!???? Nous présumons même des opposants dans la majorité.

Bref, je veux comprendre.

SailliesDuProfane

À un moment donné de l’histoire, le chef de l’opposition était dans le gouvernement. Mdrrr

Publicités

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.