ABESS 2019

2019: L’ABESS commence en grande pompe!

Cécile Sow Diaspora Société

L’association Bordelaise des étudiants et sympathisants Sénégalais (ABESS) a organisé ce vendredi 8 février 2019 à Talence (Bordeaux) une soirée de Gala. Les étudiants sont venus en masse assister à la fête, les autorités consulaires aussi. pour l’Abess? L’occasion de revenir sur leurs différentes réalisations mais aussi sur certaines questions liées aux conditions de vie des étudiants sénégalais en France.

Salle comble! l’ABESS a même dû refuser du monde vendredi . Pour Mouhamadou Faye, cette première activité de l’année est une réussite. Mais c’est surtout l’occasion de dévoiler les missions de l’association à l’endroit des étudiants sénégalais de Bordeaux. Il rappelle par exemple, qu’une journée d’intégration avait été organisée en début d’année. L’idée? Une visite Guidée à travers Bordeaux. Pourquoi? Permettre aux étudiants sénégalais qui venaient juste d’arriver sur Bordeaux, de prendre connaissance des différentes édifices qui leurs sont utiles pour leurs démarches administratives. Une bonne intégration en perspective! De plus? cette journée d’intégration a été suivie d’un panel d’orientation et de conseils sur les opportunités qui pourraient s’offrir aux primo arrivants. Fait admirable, quelques semaines après, l’ABESS a organisé une distribution de dons à l’endroit des étudiants. Ces dons composés d’objets de première nécessité pour tout étudiant ( vêtements chauds pour l’hiver, de couvertures, d’ ustensiles de cuisine etc…), ont été offerts par la communauté sénégalaise de Bordeaux (travailleurs, anciens étudiants, familles installées). C’est peut être là, un jalon de plus vers des liens plus étroits entre les différents membres de la communauté.
Les associations des étudiants d’autres pays comme le Togo, le Cameroun, le Bénin et le Congo ont été aussi représentés par leurs présidents respectifs. Le programme a été riche en activité. Des artistes ont presté en live. Le roi et la reine de la soirée ont été élus à l’issu d’un défilé. Après le dîner, la cérémonie a été clôturée par une soirée dansante. Toutefois, l’ABESS ne compte pas s’arrêter là. D’autres activités de nature pédagogiques se tiendront bientôt.

« Avec nos maigres moyens, nous n’avons pu trouver des solutions pour loger une bonne partie des étudiants»

Selon lui, l’ABESS comme chaque année a dû faire face aux problèmes liés aux logements pour les nouveaux étudiants. Et même dans certains cas, pour les anciens aussi. Pour rappel, les autorités du CROUS ont depuis trois ans pris une mesure stipulant que: seuls les étudiants en master ou les doctorants ont un accès prioritaire aux logements. «Et avec nos maigres moyens, nous n’avons pu trouver des solutions pour loger une bonne partie des étudiants», déclare le président Faye. Dans son discours, le Consul Général du Sénégal à Bordeaux, son Excellence Monsieur Abdourahmane Koîta a félicité les étudiants pour la réussite de l’événement et est revenu sur le soutien permanent du consulat à l’endroit de l’ABESS. C’est dans cette logique selon lui, qu’il a rendu une visite de courtoisie au nouveau directeur du CROUS de Bordeaux. Le consul a fini son allocution en rappelant aux étudiants de s’engager auprès des associations comme ABESS pour mutualiser leurs forces. L’Union des Travailleurs sénégalais de Bordeaux a été représenté par son président Monsieur Khadim Ndoye qui, lui aussi a félicité les étudiants et les a exhorté à travailler davantage pour se doter de compétences suffisantes pour intégrer le monde professionnel après les études et même adhérer l’UTSF.

Monsieur Faye n’a pas manqué de remercier l’Union des travailleurs sénégalais de France (UTSF) qui l’avait accompagnée dans cet événement.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.