60 ans après sa disparition, un avion de l’aéronautique navale retrouvé dans le Var

60 ans après sa disparition, un avion de l’aéronautique navale retrouvé dans le Var

Moment d’émotion pour la famille d’un pilote disparu, 60 ans après le drame : le 26 novembre dernier, la marine nationale rapportait avoir retrouvé son avion avec l’Ifremer lors d’une mission scientifique, relate France Info.

L’aéronef est un Aquilon de la flottille 11F de l’aéronautique navale qui a été découvert au sud de l’île de Porquerolles, dans le Var. Il s’était abîmé en mer le 13 juin 1960, avec, à son bord, le pilote Jean Legouhy. Ce jour-là, l’appareil « terminait sa qualification à l’appontage » sur un porte-avions britannique, a détaillé la marine nationale sur Twitter. « Lors du dernier catapultage avant le retour vers la base de Hyères, l’Aquilon n° 83 tombe à l’eau. Son pilote le Mt Jean Legouhy 27 ans, disparaît avec lui », peut-on aussi lire.

Pour France Info, la fille du pilote disparu, Catherine, a commenté la découverte. « On n’aurait jamais pensé qu’au bout de soixante ans, on retrouverait l’avion. Donc c’est d’autant plus émouvant, et perturbant », a-t-elle expliqué. « Nous sommes partagés, car en même temps c’est une forme de reconnaissance. Il est sorti premier de son cours de pilote. Et c’est lui qui devait tester la première fois le siège éjectable sur l’Aquilon. Et malheureusement, ce jour-là, il s’est tué. »

L’Aquilon, construit à partir de 1952, fut le premier avion à réaction opérationnel dans la marine nationale, a aussi précisé le compte Twitter de cette dernière. L’appareil a été utilisé en unités de 1955 à 1966, pour un dernier vol officiel au sein de l’Aéronautique navale le 30 juin 1966.

Echoinfo

Articles similaires

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Plus de lecture x

%d blogueurs aiment cette page :