Adieu doyen!

Cécile Sow Société

S’il y a un journaliste sénégalais dont je me faisais une joie d’écouter les analyses, c’est bien lui. Oui, lui Momar Seyni Ndiaye. Un ton mesuré, des paroles justement choisis, qui n’enlevaient rien à la teneur et à la pertinence de ses propos. Oui, il m’est plusieurs fois arrivé, d’avoir l’impression de vous avoir déjà connu, Grand Momar. Chaque soir, de retour du travail, j’écoutais vos analyses tantôt à la sen tv ou parfois à la TFM. Alors, je n’étais pas d’accord sur tout, sauf sur une chose, vous faisiez votre boulot de journaliste.

Aujourd’hui vous êtes partis, nos hommages sont le moins que nous puissions faire. Reposez en paix, vous laissez le secteur de la presse sénégalaise encore une fois orpheline. Orpheline de ses grands acteurs.

Journaliste, chroniqueur, Momar Seyni Ndiaye était consultant, et professeur de Communication dans certaines écoles de formation supérieure au Sénégal. Alité depuis avant-hier, suite à un malaise, notre doyen a finalement rendu l’âme aujourd’hui, à l’hôpital le Dantec. Nous présentons nos condoléances à la famille éplorée et prions pour son repos éternel.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.