Burkina Faso: 14 soldats tués dans une embuscade

Actualités

Quatorze soldats ont été tués dans une embuscade dans le nord du Burkina Faso, dans l’une des plus graves attaques contre l’armée depuis cinq ans, en pleine campagne électorale pour la présidentielle et les législatives du 22 novembre.

Selon un communiqué du ministre de la communication Remis Dandjinou, une unité du détachement militaire de Tin-Akoff dans la province de l’Oudalan, région du Sahel sont tombée mercredi dans une embuscade tendue par un groupe de terroristes faisant 14 morts et 8 blessés dont trois graves.

D’après la même source, les forces de défense et de sécurité ont engagé des opérations de ratissage pour traquer les auteurs de cette attaque.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.