Covid-19 : enjeux, déclic et perspectives pour l’Afrique

Actualités D-cryptage Diaspora Editos Perspectives Afrique

L’humanité fait aujourd’hui face à un défi global. En effet, le Covid-19 semble mettre à genou l’économie mondiale qui laisse une empreinte écologique à la planète, empreinte écologique que le virus a ralenti. Il faut sans doute dire que le covid-19 bouleverse l’ordre mondial tout en remettant en cause le capitalisme financier. En effet, la pandémie du SARS-CoV-2 (Covid-19) a mis à l’arrêt des secteurs entiers de l’économie comme le tourisme, l’hôtellerie, la restauration et le trafic aérien. Les Etats, pour éviter les chaînes de transmission, ont dû fermer les aéroports, hôtels, marché, restaurants, lieux de culte, etc. Si l’Afrique a suivi le pas en adoptant des stratégies de lutte contre la propagation de la pandémie, il reste que cette situation pose des problématiques réelles au monde et à l’Afrique.Ainsi dans ce texte, Dr Khady Gningue, analyste pour Perspectives Afrique abordera les enjeux du covid-19 pour l’Afrique, au regard de plusieurs points.

En Afrique, les premiers cas de malades infectés au Covid-19 sont des cas importés (45,71% de cas importés au Sénégal le 20 avril. MSAS) d’où la fermeture des frontières avec l’arrêt du transport aéroportuaire. La Mauritanie a été le premier pays africain qui, dès la confirmation d’un premier cas infecté du Covid-19 le 13 mars a pris des mesures drastiques en fermant ses frontières routières, aériennes et maritimes pour lutter contre la propagation du virus. Même s’il est trop tôt pour mesurer l’impact et la viabilité de cette réactivité volontaire de l’Etat mauritanien, il n’en demeure pas moins qu’au 20 avril on ne compte que 7 cas dont 6 guéris et 1 décès et zéro cas positif depuis le 18 avril. Le blocage du transport aérien et la fermeture des frontières aura un impact considérable sur les échanges sous régionaux et internationaux qui risquent à la longue de provoquer un déficit d’approvisionnement et une inflation. En effet, le transport aérien et le tourisme relient le plus l’Afrique à l’économie mondiale. La pandémie du Covid-19 sonne le glas d’un nouveau tournant dans les relations internationales. Malgré qu’elle soit accusée par l’opinion internationale, du fait de ses dissimulations, d’avoir favorisé la propagation du virus à travers le monde, aujourd’hui avec ses plus de 4 642 décès, la Chine, avec 80% de la production mondiale de masques, joue actuellement la géopolitique des masques et des kits de test en approvisionnant le monde entier et en partageant son expérience du fléau. Il est important de souligner le rôle de premier plan que joue la Chine dans les circuits d’approvisionnement mondial et les marchés de matières premières. D’où un nouveau rapport de force international qui change la donne de la géopolitique sur la scène internationale.

Enjeux de la pandémie du Covid-19 

La rapidité de la propagation du virus et sa gravité sont telles qu’elles risquent d’impacter lourdement l’économie mondiale et les échanges économiques internationaux. A la grave crise sanitaire avec son lot de lourdes pertes humaines, succède une crise économique sans précédent dans l’histoire. Au 18 mars 2020 sur 300 000 cas de Covid-19 diagnostiqués dans le monde, l’Afrique n’en comptait qu’un millier, selon l’OMS, qui prend toutefois le problème très au sérieux, et a multiplié les mises en garde sur une poussée du virus. L’Afrique qui a été touchée tardivement est encore à un stade de bilan de pertes humaines et de contamination faible par rapport à l’occident, mais n’est pas épargnée des conséquences socio-économiques de la pandémie. Elle est passée de 2 137 cas confirmés sur tout le continent et 62 morts le 24 mars à 5 425 cas de Covid-19 confirmés dans 45 des 48 pays d’Afrique subsaharienne le 04 avril 2020 (OMS). Cependant, la Chine premier épicentre du Covid-19, les pays d’Europe (Italie, Espagne, France, Grande Bretagne, Allemagne) et les Etats-Unis qui comptent aujourd’hui des dizaines de milliers de pertes humaines ont connu la même situation qui prévaut présentement dans les pays africains touchés, avant de connaitre une ascension rapide et fulgurante.  Le nombre de cas détectés quotidiennement dépend de la capacité et des stratégies de dépistage de chaque pays. Aussi, au vu des statistiques, il est peu probable que les chiffres avancés dénotent la réalité du nombre de personnes touchées. Car les tests se faisant à une échelle réduite, sur des personnes présentant des symptômes ou ayant été en contact avec les malades. A titre comparatif, le 21 avril 466 tests ont été effectués au Sénégal, contre 160 000 tests par semaine en Allemagne, entre 3 000 et 5 000 tests réalisés par jour en France depuis le 14 mars. Cette capacité logistique limitée en kits de test, et en équipement de protection individuelle est aussi une réalité dans les pays développés. Faut-il souligner que les tests de diagnostic du Covid-19 constituent, non seulement une clé de contrôle de l’épidémie, mais aussi permettent une prise en charge plus rapide des malades pour les isoler et prévenir toute propagation du virus.

Dr Khady Gningue

Consultante, chargée d’études

Analyste Perspectives Afrique

  • Covid 19 : Faisons humanité ensemble (Par Mouhamadou Makhtar SECK)
    La rédaction de diaspocom a reçu hier, ce texte brillant et plein de bon sens de Mouhamadou Makhtar Seck, Spécialiste en Développement Durable. Dans ce texte, l’auteur dresse les enjeux qui se présentent à l’humanité aujourd’hui, avec de nouveaux risques et une incertitude permanente comme seule certitude. Enjeux, mais aussi des perspectives nouvelles à saisir […]
  • L’Afrique et ses dirigeants politiques, quel héritage pour les générations actuelles et futures?
    L’ancien Président de la république du Sénégal, Abdoulaye Wade a fêté ses 94 ans hier. Homme d’Etat sénégalais né le 29 mai 1926 à Kébémer, il est élu président de la République du Sénégal en 2000, et succède ainsi à Abdou Diouf. Ce qui met un terme au pouvoir socialiste en place depuis quarante ans.Réélu […]
  • Covid-19 : enjeux, déclic et perspectives pour l’Afrique
    L’humanité fait aujourd’hui face à un défi global. En effet, le Covid-19 semble mettre à genou l’économie mondiale qui laisse une empreinte écologique à la planète, empreinte écologique que le virus a ralenti. Il faut sans doute dire que le covid-19 bouleverse l’ordre mondial tout en remettant en cause le capitalisme financier. En effet, la […]
  • Défis environnementaux et démographiques du développement : Le cas des bidonvilles
    « Le défi de l’Afrique est civilisationnel…La transition démographique est l’un des défis essentiels de l’Afrique. Quand des pays ont encore aujourd’hui sept à huit enfants par femme, vous pouvez décider d’y dépenser des milliards d’euros, vous ne stabiliserez rien ». Ce sont les mots du président Emmanuel Macron, interrogé sur le développement Africain au […]
Publicités

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.