Ce 21 février sur la 2stv, Débat présidentiel, on y est! (enfin presque)

Cécile Sow Diaspora Parlons Politique! Politique Société
Publicités

Oui, c’est fait. Grâce aux internautes, en 2019 se tiendra pour la première fois au Sénégal un débat télévisé entre les candidats à la magistrature suprême. Tous sauf Macky Sall, candidat sortant, se devront rendez-vous sur la 2stv, au soir du 21 février. Nous montrons encore une fois, que nous sommes un peuple démocratique caractérisé par un fort sens de la citoyenneté, guidée par des valeurs qui nous sont propres.

Sunuvote félicite particulièrement toute l’équipe #sunudébat pour cette belle réussite.

L’hashtag #sunudébat aura secoué les codes au plus profond, à travers les réseaux sociaux qui sont devenus un outil non négligeable, dans la participation citoyenne.Bravo à tous ceux qui se sont donnés corps et âmes pour un seul et unique but : offrir ce face à face à tous les sénégalais. Cette action est plus qu’importante. Elle aura permis de montrer encore une fois, la maturité du peuple sénégalais. Peuple qui sait trouver les outils, pour se faire entendre par ses gouvernants.

Et Sunuvote dans tout ça? c’est tout d’abord une plateforme de démocratie participative, dont l’objectif est de créer les conditions de cette participation citoyenne efficace. Mais également, uniquement dévolue à l’intérêt du Sénégal.Nous avions donc initié notre pétition en septembre 2018. Termes de l’affaire ? Êtes-vous oui ou non pour un débat entre les candidats aux élections présidentielles Sénégalaises ? (La pétition est visible là).
Cette pétition aura finalement totalisé plus de 9000 signataires. Il faut rappeler qu’elle est née d’une étude réalisée du 28 Août au 15 septembre 2018 par l’équipe de la plateforme Sunuvote. Celle-ci révèle entre autres que : « 99% des sondés seraient pour un débat présidentiel. Parmi ces sondés, seulement 27% pensent que cela n’aurait aucun impact sur leurs choix finaux. En revanche, 73% jugejnt qu’un débat pourrait leur permettre de faire un choix de vote définitif ». Vu la finalité, sunuvote avait en effet, vu juste. (Les résultats de cette étude sont visibles en cliquant .
Sunuvote félicite particulièrement toute l’équipe #sunudébat pour cette belle réussite. Ceci est désormais inscrit dans les annales de l’histoire du Sénégal. Sunuvote réitère donc son soutien sans aucune condition. La politique c’est justement cela. Apporter toute sa dévotion au service de son peuple et de son pays. Aujourd’hui nous pouvons tous nous féliciter de cette victoire. Cependant, continuons ! Car il y a encore beaucoup à faire. Chacun a son rôle à jouer, et ensemble nous pouvons changer beaucoup de choses. Nous pouvons même tout changer.

Il faut aller au-delà du débat et du vote et évoluer vers des pratiques de contrôle citoyen et de reddition des comptes

Poser le débat ce n’est que le début. Il faudra par la suite, faire en sorte que les engagements et promesses présentés par nos gouvernants soient respectés. En outre, il faut savoir qu’en tant que citoyens, nous avons une dette envers notre société, envers nous mêmes et les générations futures. Et dans ce sens, il faudra aller au-delà du vote, du débat et évoluer vers des pratiques de contrôle citoyen et de reddition des comptes. Faire des ressources publiques, un bien commun universel, et retourner l’argent public détourné (les ressources acquises par des faits de malversations financières) à des secteurs qui leur étaient initialement destinés. Le chantier est immense! pas de place à l’euphorie! Les enfants de la rue, les désœuvrés, les sans-abris, les chômeurs, nous attendent? ne serait-il d’ailleurs pas trop facile que de penser que les politiques sont les uniques responsables ? La réponse est dans la question. Ce n’est pas tout : les violences conjugales, l’indiscipline au volant, l’incivisme à tout va, la maltraitance des enfants, le gaspillage, … nous pourrions citer plusieurs exemples. Multiplions donc les actions citoyennes. Continuons d’y croire, et ainsi nous pourrions dépasser le niveau actuel des nations les plus respectées du globe.

Chacun de nous, peut à son niveau, jouer sa partition par des actions simples qui pourraient améliorer la situation de beaucoup de sénégalais.
Dans la même logique, sunuvote a lancé “Yaw sama ndjiit“, où notre journaliste Ismaëla Ba Seck se fait le porte-voix des frustrations, des inquiétudes des sénégalais, en interrogeant les candidats sur leur programme.

Vive le Sénégal, et que l’unité citoyenne perdure !

Alioune SECK (fondateur de sunuvote.com)et Moussa Aïdara Diop (collaborateur)

contact@sunuvote.com

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.