Djox ma sama 400.000 frs cfa: ma part du pétrole sénégalais!

Cécile Sow D-cryptage Economie Les Saillies du profane

PS: lire la saillie ironiquement permet de la lire sans passion, intelligemment.

400.000 du pauvre FCFA, que certains d’entre nous veulent d’ailleurs déchirer, TROP PEU POUR MOI. C’est vraiment manquer d’ambitions que de ne réclamer qu’un dû de 400.000 francs sur le #Pétrogaz. Ah oui, 400.000 pourrait peut-être ne faire que mon argent de poche journalier.

400.000 francs CFA, ce n’est même pas le prix de l’Iphone, la dernière version de la pomme croquée, celle qui peut tout, qui fait tout. Ils ne valent pas les superbes cheveux naturels sur la tête de Noami, ouf la noire, grande, magnifique que Macky, notre Président a reçu au palais. En passant j’aurai aimé le recevoir chez moi, dans mon palace, à Grand Dakar (fi deuk ak ndoundou ak noce nekhé). 400.000 francs CFA, tu le dottes pour avoir une femme artificielle, tu n’auras pas de mariage.

400.000 kessé ne peuvent rien, n’achètent rien, ne sont rien, ne valent que du guerté Thiaf ak mbourou ak mboussou ndox.

Je réclame plus: des routes, des rails, des aéroports partout dans le Sénégal pour la mobilité de tous, un transport inter-urbain et urbain en commun efficace et efficient. Mais aussi une voiture personnelle, une grosse américaine genre 8/8 ferait l’affaire, toute la famille dedans.

Le pétrole et le gaz puent l’argent.

Je réclame aussi: une éducation et une santé de haut niveau gratuites totalement et pour tous, des écoles et des hôpitaux de dernières générations partout accessibles, la bourse pour tous. Un revenu mensuel pour nos femmes qui s’activent H24 pour le bien du foyer.

Je réclame en plus: un cadre de vie sain, écologique, hyper, hypo-connecté où le renouvelable sera la norme. Une agriculture, un élevage sans OGM, sett, sell. Une sécurité aux normes internationales tant en terme d’effectifs qu’en terme de capacité logistique.

Je réclame et encore et encore. Ma part ne sera pas menu frétin, le sous sol étant une richesse commune à tous, un bien de tous, “Yeufou Nieup, nieup si boop, kouko foux, feurr”.

Cerise sur le gâteau, je réclame enfin: un joli château , un grand troupeau, 04 belles …. de toutes formes, tailles, envergures, un revenu mensuel conséquent sans que j’eusse besoin de suer et voilà le tour est joué.

Ne me dites pas de mettre de l’eau dans mon Bissap. Le pétrole et le gaz ne peuvent être une malédiction. Ils aboutissent à des ALHAMDOULILAH à profusion.

#saillies

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.