France-Turquie : le football un soft power…

Actualités D-cryptage Les Saillies du profane Point de vue...

Le football n’a jamais été que du sport. Il a été toujours plus qu’un jeu. Plus que les autres sports dans le monde, eu égard au monde qu’il draine, aux effluves de nationalismes et de chauvinismes qu’il conduit, il a toujours été un outil politique pour tous les gouvernements du monde.

Les grands footballeurs sont les plus efficaces VRP de leurs nations. Ce que la patte d’El H DIOUF a apporté au Sénégal en terme de visibilité mondiale , une éloge de la vie politique avec son alternance pacifique ne peut le causer. Ce que Sadio MANE offre au Sénégal en publicité mondiale, n’importe lequel de nos politiciens ne peut le fournir. Il en est ainsi, le football est juste devenu autre chose que le simple fait de courir derrière une boule ronde et de le mettre dans le but adverse.

Et c’est quand les tensions entre états est au summum que “le football est une guerre soft” prend tout son sens. Il ne faut donc jamais prendre à la légère un match de football entre nations. Ce n’est jamais que du football. C’est toujours plus que du football.

#SailliesDuProfane

#FranceTurquie

Publicités

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.