“J’ai rejoint mon mari par bateau, voilà 30 ans”

Cécile Sow Diaspora Société
Publicités

En marge de la journée de la femme organisée par l’UTSF-AR , la rédaction de diaspocom a souhaité mettre en lumière le portrait de femmes sénégalaises d’exception. Nous commençons par Mme Awa Mboup, commerçante sénégalaise vivant à Bordeaux.

A la retraite, Mme Awa Mboup n’a pas souhaité arrêté de travailler. Ainsi, s’est-elle lancée dans une activité de commerce de divers produits sénégalais. Principalement des produits artisanaux et des bijoux. A Bordeaux depuis plus de 30 ans, nous confie-t’elle, elle a rejoint son mari par bateau. Pour elle, le travail c’est la vie. En effet, même si on dit que traditionnellement, ce sont aux hommes de prendre en charge la famille, Mme Awa Mboup précise que la femme doit jouer toute sa part dans la vie de la famille. Elle se doit de travailler et contribuer à la stabilité et à la sécurité du foyer. Écoutons-la

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.