“Kadiata, une vie de lutte”: Mohamed Lam immortalise l’honorable député Kadiata Malick Diallo de la Mauritanie

Les paroles s’envolent et l’écriture demeure, a-t-on l’habitude de dire. L’essayiste et écrivain d’origine mauriatanien Mohamed Lam l’a bien compris. Il vient de publier un livre sur la vie et l’œuvre de Kadiata Malick Diallo. Un ouvrage qui retrace la vie d’une femme qui, à sa manière, a marqué l’histoire politique de la Mauritanie.  Elue en 2006 puis réélue en 2018 députée à l’Assemblée nationale sous les couleurs de son parti, Union des Forces de Progrès (UFP), Kadiata a consacré sa vie à lutter contre les inégalités sociales et plaider pour la cause des sans voix.

Selon l’auteur du livre « Kadiata, une vie de lutte », C’est une personnalité incontournable dans l’environnement politique mauritanien. Elle est personne fédératrice qui s’est engagée à une époque où la Mauritanie connaissait des régimes très durs. Aujourd’hui tout le monde est d’accord que sa figure est bien appréciée surtout chez les jeunes.

Lam nous  apprend que le livre est composé de deux grandes parties. « D’abord je fais une rétrospection historique pour remonter les dates clés qui ont marquées l’histoire politique de la Mauritanie. A chaque fois que j’aborde une période dans l’histoire politique de la Mauritanie, je mets en perspective son parcours. Elle s’est engagée vers les années 70 et 80. A cette époque où lutter n’était pas facile, elle avait déjà pris conscience de certains enjeux. J’aborde aussi ses relations avec sa famille et surtout sa grand-mère, ses enfants, son mariage, ses camarades de classes, son engagement associatif,…  Je parle de beaucoup de ces aspects pour montrer comment elle en est arrivée là. »

Dans la deuxième partie du livre l’auteur commente les interventions de l’honorable député Kadiata Malick Diallo pour lever un coin du voile de son évolution dans l’histoire politique de la Mauritanie et comment elle a réagi face à différents événements.

Cette œuvre constitue également un hommage à l’endroit de Moussa, fils de Madame Kadiata Malick Diallo décédé en 2017 en Chine et par ailleurs « meilleur ami » de l’écrivain Lam.  « Kadiata est comme une mère pour moi. » Dixit Mohamed.

Le livre « Kadiata, une vie de lutte » est disponible ici :

 https://www.thebookedition.com/fr/kadiata-une-vie-de-lutte-p-380217.html

  Ismaila Seck

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :