L’ancien président burundais Pierre Buyoya condamné à la prison à vie

Parlons Politique!

La Cour suprême du Burundi condamne l’ancien président Pierre Buyoya à la prison à vie pour “sa participation à l’assassinat de son successeur Melchior Ndadaye”.

M. Buyoya, qui a maintenant 70 ans, est actuellement un envoyé spécial de l’Union africaine au Sahel.

Il n’a pas assisté au procès, qu’il a rejeté l’année dernière comme étant “politiquement motivé”.

Une copie du verdict consultée par la BBC fait aussi état de condamnation à la prison à vie de 15 autres personnes – dont d’anciens hauts responsables de l’armée – et à 20 ans de prison pour l’ancien vice-président, Bernard Busokoza.

En 2018, le gouvernement du Burundi a émis un mandat d’arrêt international contre M. Buyoya, qui a dirigé le pays à deux reprises (de 1987 à 1993, puis de 1996 à 2003), pour l’assassinat de Melchior Ndadaye en 1993.

L’anniversaire de sa mort est commémoré chaque 21 octobre au Burundi. Il a été le premier président démocratiquement élu du pays et est considéré comme un héros national.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.