la fraternité inre-religieuse au Sénégal

Le Sénégal et sa diversité religieuse

Les Saillies du profane Point de vue... Politique Société

“Hé le monde”

Prenez exemple sur nous, le Sénégal. Nous ne sommes pas dans le dialogue des religions, nous vivons la diversité religieuse. Le sénégalais ne regarde pas la qualité religieuse de l’individu en face de lui avant de s’affairer, sa nature d’humain suffit. Chez nous c’est l’humain qui est en question et non ses particularités. 

Nous ne nous divisons pas, nous nous agrégeons. Venez chez nous nous allons vous apprendre comment vivre ensemble.

Nous avons réussi à avoir un président issu d’une minorité religieuse de 1960 à 1981 sans jamais que sa qualité religieuse ne soit un frein ou un avantage dans la patrique de sa mission. Et il n’était pas dans la dictature même si la démocratie était ce qu’elle était, à parfaire. Il a été le président de tous, pour tous.

Nous avons réussi à avoir dans une même famille, un prêtre et un iman de même père et mère sans jamais que leurs particularités influent sur leur commune appartenance à une même fratrie. Ils se retrouvent indifféremment dans les célébrations culturelles et cultuelles sans jamais devoir se renier.

Nous avons réussi à regrouper des individus en qualité religieuse différente mais qui sont prêts à mourir l’un pour l’autre. Ils ne se tuent pas, ils ne s’affrontent pas, ils s’aiment et se mélangent à un tel point que la différence est un avantage et non une contrainte. 

Nous avons réussi à dépasser le dialogue, à dépasser la cohabitation, nous avons éliminé le risque de l’étoile à porter en médaillon. Nous avons réussi à voir en chacun l’humain d’abord et l’humain seulement.

Venez vers nous, nous avons des leçons à enseigner pour ce monde en danger de déflagration , de par l’explosion des particularités.

Nous sommes le Sénégal.
Nous sommes des sénégalais.

#Christchurch
#saillies
#Sénégal

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.