“On protège ses partisans crapuleux et on serre l’étau autour d’un opposant afin de l’anéantir.”

Actualités D-cryptage Editos La réplique de Maïmouna Parlons Politique! Point de vue...

Selon Nietzsche “ le désir est une force créatrice, une impulsion qui exprime la volonté de puissance.” Cette volonté de puissance est l’essence même de toutes les créatures de la terre, de la mer et des cieux. Elle cherche son propre accroissement et constituée de forces qui luttent les unes contre les autres. Et ce désir est la manifestation de la volonté de puissance. Détenir entre ses mains tous les pouvoirs au point d’être enivré par ce besoin de puissance est le mal qui frappe les dictateurs déguisés en démocrates. Ces marionnettes des anciennes colonies déchues qui viennent s’abreuver à nos sources, dirigent la plupart des nations africaines .

L’art d’embastiller pour réduire à néant toute forme d’opposition, permet le partage des ressources confiées en toute impunité. On protège ses partisans crapuleux et on serre l’étau autour d’un opposant afin de l’anéantir. L’instrumentalisation de la justice est l’arme de dissuasion massive qui permettra de neutraliser les adversaires les plus serieux.

Ce règne sans contestation qui a établi son nid et étend ses tentacules à Ndoumbelane est en train d’atteindre ses limites. La masse consciente ne restera pas de marbre face à cette cabale politique qui n’en finit pas.
L’intimidation, par celui qui a le monopole du désir et de la volonté, n’a pas eu l’effet escompté. Ceux qui lui ont transmis le pouvoir commencent à douter de ses motivations. Quand on trahit continuellement un peuple en souffrance, le retour de bâton est inévitable. Quand on constate que la rentrée des classes dans certains coins oubliés se fait encore sous abris provisoires, on se demande où se situe les priorités. Lorsque les hôpitaux transformés en mouroirs peinent à accueillir les malades et que les eaux nauséabondes envahissent les maisons des populations sinistrées par les intempéries, la diversion ne fonctionne plus.
Le Sénégal veut être la patrie des biens guidés et non un troupeau en errance qui ne peut pas changer son destin.

«Ceux qui te prêtent serment d’allégeance ne font que prêter serment à Allah: la main d’Allah est au-dessus de leurs mains. Quiconque viole le serment ne le viole qu’à son propre détriment; et quiconque remplit son engagement envers Allah, Il lui apportera bientôt une énorme récompense »
Al Fath sourate 48 verset 10

Jummah Mubarak

Publicités

1 thought on ““On protège ses partisans crapuleux et on serre l’étau autour d’un opposant afin de l’anéantir.”

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.