PIB vs BBN….

Cécile Sow D-cryptage Les Saillies du profane Politique Société

Plus que le PIB ou le BBN (Bonheur Brut National), les problèmes que nous rencontrons sont la plus grande mesure de l’état de développement de notre pays. Un peuple qui rencontre les mêmes difficultés pendant un an, dix ans et qui chaque année subit sans grandes différences ces mêmes problèmes n’avance pas, ne stagne pas mais recule.

Nous n’avons pas souvenance d’une année où nous ne retrouvons pas dans les médias, aux mêmes dates, les mêmes “petites” inondations et leurs corollaires. Les mêmes personnes reviennent pour dénoncer les mêmes causes et culpabiliser les memes attitudes citoyennes et ensemble nous tirons les mêmes conclusions, nous déclamons les mêmes remédes et nous attendons l’année prochaine pour recommencer.

Nous n’avons pas aussi souvenance d’une année où nous n’entendons pas parler par les mêmes autorités étatiques des mêmes désencombrements urbains, humains dans les mêmes lieux. Et chaque année, la même logistique est déployée pour la cause et l’année suivante, nous nous retrouvons dans les mêmes situations.

Celui qui rencontre toujours les problèmes de pauvre, est pauvre. Celui qui est dans la classe moyenne a dépassé les problèmes de pauvre et rencontre les problèmes de sa classe sociale. Le riche rencontre ses problèmes de riches et le super riche, idem.

Les mêmes accidents de la circulation, les mêmes problèmes de rapports police-citoyen, les mêmes problèmes d’élections, les mêmes…….

…..Mêmes chats, mêmes chiens, mêmes rats, mêmes singes, mêmes hibous, mêmes moutons……

Saillies

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.