Présidentielle américaine : une attaque d’un bureau de vote déjouée à Philadelphie

Actualités Politique

La police de Philadelphie (Pennsylvanie) enquête ce vendredi sur une tentative d’attaque du Pennsylvania Convention Center. Un homme aurait été arrêté.

Joe Biden compte actuellement 253 ou 264 grands électeurs, en raison d’incertitudes sur les résultats en Arizona, et Donald Trump 214. Il en faut 270 pour accéder à la Maison-Blanche.  Dans la soirée de mercredi, Joe Biden a remporté les États cruciaux du Wisconsin et du Michigan, le rapprochant d’une victoire. Le sort du scrutin est désormais entre les mains de deux autres grands États clés : la Pennsylvanie et le Nevada. 
 

Donald Trump a annoncé avoir saisi la justice pour suspendre le dépouillement dans plusieurs États clés. Le président sortant pourrait obtenir la Pennsylvanie et ses 20 grands électeurs. Donald Trump avait proclamé sa victoire, annonçant qu’il allait saisir la Cour suprême.  Le résultat ne devrait pas être connu avant plusieurs heures, voire plusieurs jours, en raison du lent décompte des 100 millions de votes par correspondance. 
 

Donald Trump s’est posé jeudi, sans la moindre preuve, en victime d’une vaste fraude électorale, se disant vainqueur de l’élection, en décalage flagrant avec les résultats de plus en plus favorables à son adversaire démocrate Joe Biden. « Si vous comptez les votes légaux, je gagne facilement. Si vous comptez les votes illégaux, ils peuvent essayer de nous voler l’élection », a-t-il lancé depuis la salle de presse de la Maison-Blanche.

 

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.