Les changements opérés par le Président de la République Macky Sall au sein de son équipe suscitent toujours des grincements de dents. Le Président de la République Macky Sall a préféré se séparer de collaborateurs qui lui étaient fidèles et loyaux pour mettre en scelle des hommes qui en réalité ne sont mus que par leurs seuls propres intérêts. Des hommes prêts à tout rien que pour parvenir à leurs propres fins.

Parmi les recalés des changements opérés par Macky Sall, il y en deux catégories. Une, constituée de ceux que l’on peut qualifier les « vraies victimes » et l’autre dont les « fausses victimes » sont dans le lot. Parmi ceux qui sont victimes de cabales, et qui sont les « vraies », figurent l’ancienne Présidente du Conseil économique, social et environnemental (CESE) Mme Aminata Touré et l’ancien ministre du Pétrole et des Energies, Mouhamadou Makhtar Cissé. Tandis que les fausses victimes demeurent Amadou Ba et Aly Ngouille Ndiaye.

Tout le monde connait Mme Aminata Touré considérée comme une dame qui n’a jamais accepté de se faire marcher sur les pieds. Mimi Touré a connu un parcours politique en voyant se dresser à son travers des adversaires qui lui ont toujours mené une guerre farouche. Jamais, elle n’a accepté se laisser faire. Elle est connue comme étant une personne de principe. Mimi Touré s’est toujours défendue pour les valeurs auxquelles, elle est attachée. Elle est victime de son courage à toujours tenir tête. Des valeurs qui gênent certains qui ont toujours travaillé à sa séparation avec le Chef de l’Etat Macky Sall.

Mouhamadou Makhtar Cissé est la victime d’un complot jamais ourdi sous une République. Un directeur général d’une société nationale qui se jure d’obtenir la tête de son ministre de tutelle, qui entre en rébellion contre lui avec la complicité de syndicats, et qui finalement parvient à ses fins. Feu Léopold Sédar Senghor, Président du Sénégal attaché aux valeurs républicaines, doit se remuer aujourd’hui sous sa tombe. Macky Sall se débarrasse d’un de ses ministres, qui lui a toujours été fidèle au profit d’un directeur général.

Amadou Ba et Aly Ngouille Ndiaye deviennent eux de fausses victimes. Ancien ministre de l’Economie et des Finances, ensuite nommé à la tête du département des Affaires étrangères, Amadou Ba s’est retrouvé dans le viseur de faucons de la République qui ne lui pardonnent sans doute pas le rôle joué par lui lors élections législatives, ensuite celle présidentielle dont il a contribué à la victoire de l’Alliance pour la République (APR) à Dakar. Un succès que les faucons jaloux, ne lui pardonnent pas.

Aly Ngouille Ndiaye qui s’est toujours montré fidèle à l’endroit du Chef de l’Etat Macky Sall, au point d’être qualifié de « baye fall » de ce dernier, lui aussi gênait les plans des faucons de la République qui ont vu en lui, l’ennemi à éliminer en lui prêtant comme à Amadou Ba, des ambitions présidentielles.

Dakarxibar

Partager :

WordPress:

J'aime chargement…
%d blogueurs aiment cette page :