“Voter utile”: appel à la jeunesse mauritanienne et Africaine.

“Voter utile”: appel à la jeunesse mauritanienne et Africaine.

c’est avec plaisir que diaspocom a reçu en avant-première “Voter Utile”, ouvrage collectif à paraître ce Février 2019 aux éditions Lam. 2019 année des élections présidentielles à venir. Ce livre est écrit par de jeunes mauritaniens engagés dans le combat pour l’unité et la réconciliation nationale.

En effet la Mauritanie est une nation arc-en-ciel, elle jouit d’une diversité et d’une composition ethnique, qui ferait d’elle un trait d’union entre l’Afrique noir et le Maghreb. Mais hélas, elle est prise dans les pièges de l’éthnicisme et de ce qui semble être un apartheid , qui ne dit pas son nom, le système Beydhane. Pourtant ce 9 janvier, Mouhamed ould Abdel Aziz, actuel président Mauritanien était chef d’une marche contre les discours de haine. une initiative qui n’a pas manqué de soulever des crispations, et pourquoi? je vous laisse imaginer.

le sujet acteur incontournable de la conception et de la mise en place des politiques publiques.

“voter utile” sera publié dans un contexte aux enjeux extrêmement cruciaux. Car la Mauritanie se dirige vers des élections présidentielles. Alors recomposition politique ou article 28 modifié? Sachant qu’en Afrique les élections , c’est affaire sensible! Pour Baye Oumar Niass, Mohamed Lam, Cheikh Mbouh Tandia, et Abdoulaye Dia l’intérêt de cet ouvrage c’est d’inscrire l’acte du vote au delà de tout esprit partisan, et d’en faire une action au service de la nation d’abord et pas d’un parti politique. En effet, par leur ouvrage, les auteurs veulent promouvoir l’idée de citoyenneté active, en plaçant d’ailleurs la jeunesse mauritanienne, au centre de cette volonté. Ce livre vient expliquer donc, les véritables enjeux de la citoyenneté, le sujet comme acteur incontournable de la conception et de la mise en place des politiques publiques. En définitive c’est à lui qu’appartient le pouvoir et il lui faut l’exercer dans l’intérêt de sa nation.

Ainsi, pour les auteurs : “A l’heure où l’unité nationale tant recherchée reste toujours difficile à atteindre, voter selon des affinités communautaires, ethniques ou tribales constitue un danger” Pas seulement! car c’est une véritable menace envers la coexistence et la cohabitation entre les mauritaniens dans leur diversité. Il convient donc de proposer une autre voie, celle de la responsabilisation individuelle et du profond attachement pour le bien commun. L’ouvrage sera disponible en France et en Mauritanie, dès sa sortie.
.

Moussa Aïdara diop

Articles similaires

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Plus de lecture x

%d blogueurs aiment cette page :