Yeewuleen mardi 11 février 2020

Actualités

Par Amadou Ly Diome

Prise en charge psychosociale pour les victimes du pervers de Ouakam :  Le cas du pervers sexuel, Mohamed Habibou Gueye qui officiait dans une école coranique de Ouakam, où il faisait subir depuis des années les derniers outrages à ses jeunes pensionnaires, continue de susciter des réactions d’indignation sur l’étendue du territoire national. Du côté des autorités étatiques, le directeur de la Petite enfance a déploré cet acte, annoncé une visite médicale et une prise en charge psychosociale pour les enfants victimes.

«C’est un fait qui est à déplorer, d’autant plus que nous ne cessons de sensibiliser et d’interpeller sur les questions de maltraitance des enfants de manière générale. Dans ce genre de cas, la justice est automatiquement saisie. L’auteur des faits est interpellé et déféré. Le Service départemental de la protection de l’enfant ira au ‘daara’ pour s’enquérir de la situation des enfants qui sont sur place. Et, au besoin, procéder à une visite médicale de tous les enfants et leur apporter un appui psychosocial. Ensuite, élaborer un plan de prise en charge», a déclaré Niokhobaye Diouf.« 

Un trafiquant d’enfants nigériens arrêté : L’ambassadeur du Niger au Sénégal fera face à la presse ce mardi pour s’exprimer sur la rocambolesque affaire de trafic d’enfants dont un ressortissant de son pays serait le principal mis en cause. En effet, ce Nigérien s’adonnait à un trafic d’enfants entre le Niger et le Sénégal. Il promettait à ses victimes une bien meilleure vie au Sénégal et les exploitait une fois sur place en les réduisant à la mendicité. Un business qui lui aurait rapporté la rondollette somme de 600 millions de FCFA. Il est entre les mains de la justice

Les jakartamen de Fatick font parler leur colère : Les conducteurs de Jakarta de Fatick ont brûlé des pneus et barré la route nationale, hier lundi. Ils tiennent la police comme responsable de la mort d’un des leurs, dénommé Lamine Koïta.
«Ils l’ont pris et l’ont amené à la plage et c’est là qu’ils l’ont battu à mort», a soutenu, un des manifestants sur les ondes de la Rfm.
Aida Seck, mère de la victime abonde dans le même sens : «C’était mon fils, mon ami. Quand ils l’ont amené à la plage, ils l’ont battu et il vomissait du sang. On l’a amené à l’hôpital. Et c’est quand je suis arrivé à l’hôpital qu’on m’a dit qu’il a rendu l’âme».
Toujours sur les ondes de la Rfm, une source policière, a rejeté en bloc ses accusations soutenant que ses collègues avaient été interpellés vers 11 heures sur des jeunes qui fumaient du chanvre indien. Des fumeurs qui auraient tous pris la fuite à l’arrivée de la police.  
La famille de la victime compte porter plainte.

La jeune épouse de Oustaz Oumar Ahmed Sall retrouvée : Les histoires supposées d’enlèvements de femmes mariées continuent de défrayer la chronique. Après la rocambolesque affaire de Coumba Kane de Keur Mbaye Fall qui a accouché d’une souris, c’était autour d’un autre présumé enlèvement d’une jeune mariée de 19 ans qui tenait encore le public en haleine. Awa Ndiaye, jeune épouse de Oustaz Oumar Ahmed Sall, avait été portée disparue depuis deux semaines. Elle a été retrouvée, par une patrouille nocturne des éléments du dahira Moukhadimatoul Khidma, organisation qui gère la grande mosquée et le cimetière de Bakhya à Touba. Là également, il ne s’agit point d’un enlèvement mais d’une fugue. La jeune dame a quitté le domicile conjugal, pour des raisons qui lui sont propres et ne veut plus y retourner.

Le commissariat de Dianatou qui la gardait dans ses locaux depuis lors, a décidé de la confier à ses proches parents avec qui elle devrait incessamment retourner dans le Saloum. Son mari refusant aussi de venir la chercher.


Baisse des arrivées de migrants en Italie : Au moins 1751 migrants illégaux en provenance principalement du continent africain ont foulé le sol italien en janvier 2020, a indiqué, lundi, à Rome, un responsable de l’Organisation mondial pour les migrations (OIM).
’’Les arrivées de migrants en Italie restent en baisse à cause des fermetures des frontières libyennes, il y a trois ans. Mais en janvier 2020, le pays a enregistré 1751 arrivées contre plus de 14 mille en 2019, et 23 mille en 2018 (à la même période)’’, a notamment expliqué Flavio Di Giacomo, porte-parole du bureau de coordination de l’OIM pour la Méditerranée.
Il a été enregistré 63 morts en ce début d’année, contre 1. 319 à la même période en 2019, a-t-il ajouté, soulignant ainsi une baisse des flux par rapport aux années précédentes.

Quelque 5 millions de migrants irréguliers vivent actuellement en Italie, soit 7 % de la population italienne, une donnée n’ayant selon lui, rien à avoir avec les chiffres apportés par certains.

ECO, la CEDEAO exprime sa satisfaction :  Le communiqué de presse du sommet des chefs d’Etats et de gouvernement de la CEDEAO qui s’est ouvert le 9 février note que le passage du CFA à l’ECO est une étape prévue par la feuille de route adoptée par la conférence des chefs d’Etat. «La conférence a exprimé sa satisfaction sur ces importantes évolutions engagées par l’Uemoa ainsi que les éclairages apportées par le président de la conférence des chefs d’Etat de l’Uemoa sur cette question», lit-on dans le document.   

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.